play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
  • cover play_arrow

    AnimKids

Toku/Sentaï

King Kong

today17/04/2024 111 307 5

Arrière-plan
share close

Un réalisateur de film part en expédition sur l’île du crâne. Mais l’actrice Ann est enlevé par les indigènes qui l’offrent en sacrifice à King Kong, un gorille géant. L’équipage part la sauver dans la jungle mais la moitié se fait tuer par des dinosaures. Ann est en danger à cause d’un tyrannosaure, un serpent puis un ptérodactyle; King Kong la sauve à chaque fois car il n’a pas l’intention de lui faire de mal. Le marin dont elle est amoureuse réussit à la sauver, Kong les poursuit et détruit le village indigène avant de se faire endormir par du gaz soporifique. Kong est exhibé à New-York mais il s’échappe et capture Ann. Il monte avec elle en haut de l’Empire State Building où il est abattu par l’aviation et s’écrase dans la rue sans vie.

Le film date de 1933 et cela se ressent graphiquement car il a mal vieilli: noir et blanc bien évidemment. Si le gorille donne bien une impression de gigantisme, il a l’air un peu empêtré quand il se déplace.

Le scénario est réussi et cela donne naissance à un vrai monument du cinéma avec ce film devenu culte et souvent parodié dans la scène finale! Loin de faire vraiment peur, le gorille a un air plutôt sympathique à condition de ne pas l’énerver. Le monstre du film est plus un anti-héros qu’autre chose et les ravages qu’il a causés sont de la responsabilité de celui qui l’a capturé et ramené sur le continent. Une critique écologique de la captivité animale.

Écrit par: JF Le Fur

Rate it
0%