play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
  • cover play_arrow

    AnimKids

Toku/Sentaï

Godzilla

today24/03/2024 179 547 5

Arrière-plan
share close

Plusieurs bateaux sont détruits en pleine mer. Journalistes et scientifiques enquêtent sur une île mais ne croient pas à l’existence du monstre Godzilla dont parlent les autochtones. Pour eux, les dégâts sont causés par une tempête radioactive. Leur scepticisme dure jusqu’à l’apparition de ce dinosaure géant qui est sorti de son sommeil à cause des essais nucléaires. L’armée n’arrive pas à l’arrêter, il se venge en attaquant une ville. Tokyo est bien protégé mais cela ne suffit pas à l’arrêter. Un savant en vient à bout en utilisant l’arme mortelle qu’il a inventé pour le réduire en poussière, il se suicide en même-temps pour ne pas que sa création ne soit utilisé pour tuer des hommes.

Le film date de 1954 et cela se ressent puisqu’il est en noir et blanc; ce qui permet sans doute d’empêcher de bien distinguer le monstre et de voir les trucages. Il est pourtant évident que ce sont des maquettes de véhicules qui sont détruites.

Le film reste agréable à regarder grâce à un bon scénario et surtout par des personnages charismatiques! Godzilla a peu de temps de présence dans l’histoire, ce sont les “rôles secondaires” qui sont les vrais héros. Emiko ne veut pas épouser le savant choisi par son père, lui-même savant, elle préfère un courageux capitaine de bateau. Un triangle amoureux inattendu en raison du sujet du film mais pas de happy end à la fin car l’inquiétude est que les hommes réveillent un autre Godzilla.

La version américaine ajoute le journaliste Steve Martin en narrateur et des scènes supplémentaires sont tournées pour lui. Il est évident que son incruste ne sert à rien dans l’histoire puisqu’il n’est même pas vu en compagnie de son soi-disant ami savant mais il est blessé quand même pour mettre en scène son implication. Il faut préciser que Godzilla est le premier grand film japonais à être doublé en Amérique, il fallait donc l’adapter pour faire passer la pilule une décennie après le conflit mondial qui a réveillé le monstre.

Écrit par: JF Le Fur

Rate it
0%