Jeux Vidéos

Naruto Ultimate Ninja Storm Connections – Review

today21/11/2023 34

Arrière-plan
share close

Depuis quelque temps, notre jeune ninja de Konoha refait parler de lui sur la toile, Bandai Namco & Cyberconnect2 nous sort encore une fois un nouvel épisode sur les aventures du jeune Naruto Uzumaki, un condensé de l’intégralité des storms depuis sa création avec quelques subtilités en plus. La grande nouveauté est certainement la présence de l’équipe de doublage français, une première pour un titre de la franchise tout opus confondus, certains ont accueilli la nouvelle avec satisfactions tandis que d’autres attachés aux traditions préférons continuer leur aventure en VO. Ayant terminé l’histoire principale et l’épisode spécial, laissez-moi vous résumer les forces et les faiblesses de Naruto Ultimate Ninja Storm Connections.

Une compilation plus qu’un nouvel épisode ?

On pourrait se poser les questions sur les nouveautés apportées dans ce nouvel opus, plus de personnages ? Oui, plus d’interaction ? Non ! Je n’ai pas trouvé de grandes différences entre celui-ci et le NaruStorm 4, Connections est une compilation des meilleurs moments de la série avec un épisode spécial “Ninja Heroes” qui plonge Boruto dans un monde virtuel qui n’est qu’une succession de combats, un moyen de pouvoir tester l’entièreté du roster confortablement et sans se prendre le chou. Tout le casting est présent, ce qui regroupe finalement les personnages du début de la série jusqu’au dernier combat entre Kawaki et le fils du septième Hokage, une aubaine pour les matchs en ligne, c’est peut-être l’argument le plus viable. Niveau Gameplay quelques subtilités comme le fait de pouvoir lancer une attaque spéciale en chargeant votre Chakra + Shuriken, bien sympa cette fonctionnalité qui allonge la palette de coups disponibles, la capacité de ce Tp restant inchangée une fois pleinement utilisé vous êtes à la merci de votre adversaire, ça aurait été tellement plus fun de pouvoir l’utiliser à fond pendant une période ciblée ce qui aurait pu augmenter l’intensité des duels.

Malheureusement, des zones d’ombre subsistent, cet épisode reste un bel hommage et n’apporte pas une refonte totale du genre, fight après fight j’essaie de comprendre l’intérêt du soft. Si comme moi, vous étiez là depuis le départ, vous serez sûrement content d’y jouer le temps de quelques parties puis la lassitude prendra le dessus, l’attrait réside surtout chez les nouveaux joueurs qui eux risquent de se prendre une grosse claque ou bien ceux qui n’ont pas touché un storm depuis le “révolution”. Le plus décevant reste que le fait que certaines parties de l’histoire ont été compressées, je crois que c’est le bon terme ! Compressé pour créer un condensé de ce qui s’est fait de mieux, mais encore une fois, le mieux, et l’ennemi du bien, je trouve ça dommage d’avoir sacrifié quelques scènes de QTE bourré d’actions pour satisfaire peut-être un cahier des charges exigeant. Je m’étonne moi-même d’être aussi cru avec Naruto, je suis très bon public habituellement, mais je me dois d’être honnête avec la communauté, je ne vous dirai jamais quoi faire, car tout le monde est libre d’acquiescer ou non le soft, mais ce serait une perte d’argent surtout si vous possédez déjà “Storm 4 Road To Boruto”. On peut souligner une refonte graphique sur Next-Gen et une bonne fluidité ainsi qu’un netcode aux poils en ligne, Naruto Storm connections, c’est surtout une bonne excuse pour se foutre sur la pomme avec toute la puissance du casting ! 130 personnages du jamais-vu depuis longtemps dans un jeu de combat et sans passer par la case DLC, c’est vraiment le seul argument positif qui m’a poussé vers l’achat.

Le mot de la fin

Pour ma part ce nouvel opus mérite timidement notre attention, ni bon ni mauvais juste bien, ce qu’il faut pour passer un bon moment. Naruto Ultimate Ninja Storm Connections n’a rien de transcendant, mais il est loin d’être catastrophique pour autant, je pense que chacun pèsera le pour ou le contre, nous recherchons tous des choses différentes donc nos points de vue sont totalement à contre-courant, tiens je me mets à faire du Itachi ! Non plus sérieusement le jeu possède ses forces, ses faiblesses, il n’a rien d’un grand, mais rien que pour le doublage français qui je rappelle est une première dans l’histoire de la licence, cela vaut son pesant d’or. Allez les amis ! Armez-vous de vos kunai, préparez vos meilleurs jutsu ça va dépoter sévère au village caché des feuilles.

Écrit par: Warmelin

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

0%