play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
  • cover play_arrow

    AnimKids

Gaming

Unicorn Overlord – Review

today29/04/2024 8

Arrière-plan
share close

Un pays en guerre, une reine sacrifiée, un fils porteur d’espoir ? Ce sont les premiers instants du jeu au combien attendu “Unicorn Overlord” Le titre étant sorti depuis quelques jours notamment, beaucoup d’entre vous ont déjà dû lire quelques tests pour se faire un avis. Je vous propose ma vision de ce titre d’Atlus qui encore une fois connait son affaire en matière de tactical-rpg.

 

Alain un, Alain deux, Alain trois !

D’un scénario totalement cliché, mais assumé et passionnant, les développeurs de Vannillaware nous proposent une histoire riche en rebondissements dans un décor complètement subjuguant, une direction artistique de qualité qui donne vie à des tableaux troublants de générosité. Comment ne pas être sous le charme de cette ambiance qui me fait penser à “Game of Thrones” dans bien des aspects de son histoire et de ses enjeux, un titre qu’il ne faut clairement pas sous-estimer.

Les protagonistes prennent vie sur une map en 2D qui ferait pâlir d’envie de nombreux joueurs si nous étions encore à l’époque d’un certain FFT (final fantasy tactics), c’est vraiment ce que j’ai ressenti en découvrant les différents environnements, une sensation de déjà vu, mais avec une évolution que ce soit dans le level-design, dans les combats qui se veulent plus dynamique et animé.

C’est en forgeant qu’on devient Forgeron

Lors des phases de jeu, on gagne du terrain ce qui procure des points de bravoure, on y déplace nos unités avec parcimonie sur différentes bases alliées, les combats se veulent automatiques, un détail que j’apprécie beaucoup, car ça nous permet de nous concentrer sur l’aspect stratégique des déplacements tout en prenant en compte un ensemble de paramètres qu’on appelle “Synergie” réfléchir posément à l’attitude à adopter afin de remporter les batailles qui se présentent. Il est important de créer des situations qui avantagent nos rangs tout en prenant les précautions d’infliger un maximum de dégâts aux troupes ennemies, c’est sur ces règles que repose le gameplay d’Unicorn Overlord.
 

 

Il est possible de permuter ce qui a pour but de surprendre et d’organiser une solide défense, un choix qui s’avère souvent nécessaire. Que ce soient les héros ou bien les pions, ils gagnent en expérience au fur et à mesure des batailles, on a aussi le plaisir d’amasser du butin au passage. Le titre possède 4 niveaux de difficulté, cela va du mode histoire pour ceux qui ne veulent pas trop se prendre la tête avec les combats et qui souhaitent se concentrer sur le scénario, tandis qu’à l’opposé, cette option est réservée à ceux qui veulent terminer Unicorn Overlord avec du challenge, dans mon cas j’ai opté pour le mode normal, il est d’ailleurs possible de changer la difficulté à n’importe quel moment de votre aventure.

 

 

Que demander de mieux qu’une totale liberté dans la gestion, quand l’IA s’occupe d’animer et de rendre vivant les combats, le joueur se contente d’établir un vaste plan d’attaque ou de défense comme aux échecs, un point fort indéniable du titre. Cela pourrait devenir vite répétitif, voire ennuyeux, mais les dialogues ainsi que le scénario nous apporte toujours un maximum de temps fort, l’univers est maîtrisé dans les moindres détails, on plonge facilement dans ce récit médiéval- fantastique

Le mot de la fin

Je suis tellement à court d’adjectifs concernant Unicorn Overlord, je me suis régalé et je me régale encore de ce titre, ça faisait longtemps que je n’avais pas été aussi séduit par un tactical-rpg. Ce titre a été développé pour les nostalgiques du genre, scénario maîtrisé, gameplay généreux et maîtrisé, Atlus détient une nouvelle poule aux œufs d’or. Si elle est bien exploitée, cette franchise a de l’avenir. Je ne peux que vous le conseiller avec ferveur, vous ne le regretterez pas.

Écrit par: Warmelin

Rate it
0%